post

bnadeau_annonce

« Nourrir au front » –  Centre de Documentation de l’Ecole Militaire

Exposition présentée jusqu’au 27 janvier 2017. 

Nous vous recommandons cette exposition passionnante, conçue et réalisée par Nicolas-Jean Bréhon.

En lisant les lettres des poilus, échangées avec leurs familles durant la première guerre mondiale, M. Bréhon a constaté l’importance de la nourriture durant les quatre années de guerre. Des difficultés du ravitaillement à l’alimentation du soldat, de l’abondance à la pénurie de nourriture, en passant par la joie de recevoir des colis et les repas de l’arrière, nous découvrons en images ce sujet essentiel.

En images : c’est toute l’originalité de l’exposition. M. Bréhon a sélectionné des cartes postes anciennes et des photos d’archive sur chaque thème étudié. Qui plus est, il nous présente le même thème photographié par les Français, les Allemands et les Anglais. Le résultat est extraordinaire : cet effet miroir démontre une nouvelle fois la puissance émotionnelle d’une photo.

Et en textes : c’est la seconde particularité de l’exposition. M. Bréhon a « légendé » ses photos d’extraits de lettres de soldats ou de textes d’époque. Les choix sont émouvants, parfois amusants.

Et comme toujours, notre touche plus personnelle :

  • Le panneau consacré aux femmes restées à l’arrière a retenu mon attention : j’ai aimé les deux photos de la première femme boulangère et celle des femmes apprenant à labourer ;
  • J’ai adoré la photo de la « Wachkyrie » inscrite sur le camion réquisitionné pour ravitailler le front. Allusion humoristique à la Walkyrie, la Wachkyrie devient quelques années plus tard « la Vache qui rit »  ;
  • Pour une fois, je fais profil bas. Ce n’est pas la période de l’histoire dont je peux être le plus fier. Bien forcé d’avouer que mes congénères pullulaient dans les tranchées, apportaient des maladies …
  • Les rats de l'Argonne

    Les rats de l’Argonne. © Source BDIC.

Info pratiques : l’exposition est gratuite.  CDEM, 1, place Joffre – bât. 12, 75007 Paris. Carte d’identité nécessaire pour entrer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *