Retrouvez TOUTES LES EXPERIENCES CULTURELLES DE SORACHA

Des visites, promenades et salons culturels, originaux, ludiques et instructifs, divertissants et enrichissants, pour connaître, découvrir et apprécier les sites emblématiques, les lieux historiques et les parcs et jardins de Paris et d’Île-de-France.

A chaque âge ses expériences culturelles. Voici le code couleur du calendrier : enfants de 4 à 7 ans, enfants de 8 à 11 ans, familles et adultes.

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Promenade tonique – Henriette d’Angleterre – Domaine de Saint-Cloud

23 juillet| 15 h 00 min - 16 h 00 min


Adultes – Jeunes à partir de 12 ans


Les trois personnages de Soracha.fr - Bat la sorcière philosophe

« Madame se meurt ! Madame est morte ! ».

« Brûler sa vie » – C’est ce que fit Henriette d’Angleterre, la première Madame, à la cour du roi-soleil. Une vie racontée par Bat la sorcière philosophie au cours d’une promenade dans le Parc de Saint-Cloud

  • Tarif : 15 € par adulte
  • Gratuit pour 1 jeune de 12 à 18 ans accompagné d’un adulte
  • 5 € par jeune supplémentaire


Grande cascade.
Domaine du Parc de Saint-Cloud.
© Loridon/Soracha


Promenade - Les passe-temps de Soracha

Les passe-temps de Soracha.fr - L’esprit des femmes

Les « people » au temps de Louis XIV. – Histoire et Littérature

Henriette d’Angleterre est née le 26 juin 1644 à Exeter. Fille « d’un roi à qui on a coupé la tête », elle passe sa jeunesse avec sa mère, Henriette Marie de France, en exil à la cour de France. « Quoiqu’un peu bossue, elle avait non seulement dans l’esprit, mais même dans sa personne tous les agréments imaginables. » (Marquis de La Fare)

Le 31 mars 1661, Henriette épouse son cousin germain, Philippe d’Orléans, Monsieur, frère du roi. Une grande et proche amitié la lie à Louis XIV. Madame est de toutes les fêtes et festins, le roi ouvre le bal avec elle. C’est elle qu’on admire, dont on se souvient.

Pour faire diversion, Henriette et Louis décident de faire croire que le roi s’est amouraché de l’une des suivantes de Madame, Louise de La Vallière. « Madame vit avec quelque chagrin que le Roi s’attachait véritablement à La Vallière. Ce n’est peut-être pas qu’elle en eût ce qu’on pourrait appeler de la jalousie, mais elle eût été bien aise qu’elle n’eût pas eu de véritable passion et qu’il eût conservé pour elle une sorte d’attachement, qui, sans avoir la violence de l’amour, en eût la complaisance et l’agrément ». (Madame de La Fayette)

Entre 1661 et 1670, Madame a 8 grossesses dont seulement 4 arrivent à terme. Mais elle refuse de renoncer à la chasse, à la danse, au tourbillon des plaisirs. Elle est de santé fragile, souvent malade. « Madame la duchesse d’Orléans est fluette, délicate, et du nombreu de ceux qu’Hippocrate dit, avoir du penchant à la phtisie. » (Gui Patin) Lors de sa dernière visite à la reine, en juin 1670, elle est si maigre et si pâle qu’elle a l’air « d’une morte habillée, à qui l’on aurait mis du rouge ». Une semaine après, le 30 juin 1670 elle n’est plus.

« La cour et le royaume ont perdu leur plus bel ornement et les dames ne sauront plus où se faire voir, car la reine ne tient quasi pas de cercle. » (Saint-Maurice, ambassadeur de Savoie)

Détails

Date :
23 juillet
Heure :
15 h 00 min - 16 h 00 min
Catégories d’Évènement:
, , , , , ,
Site Web :
soracha.fr

Lieu

Domaine de Saint-Cloud

Organisateur

Muses, Tourisme & Culture
Téléphone :
06 74 51 27 51
E-mail :
info@musestc.com
Site Web :
soracha.fr

Les_passe-temps_de_Soracha