DECOUVREZ NOS EXPERIENCES CULTURELLES ORIGINALES

Des visites divertissantes, des activités ludiques, des promenades enrichissantes pour les enfants, les adultes, les entreprises.

A compter du dimanche 17 mai 2020, les promenades sont limitées à 8 personnes. Les itinéraires ont été adaptés pour respecter les mesures de distanciation sociale.

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Une journée particulière

14 février 2021



Les trois personnages de Soracha.fr - Bat, la sorcière

« L’Amour, toujours l’Amour»

En ce 14 février 2020, jour de la Saint-Valentin, Bat la sorcière philosophe vous propose une journée particulière en cinq actes : un petit-déjeuner, 3 promenades, un “salon culturel”.

 

Prix de la journée complète : 60 € par personne


9h00 à 10h00: Petit-déjeuner (Paris 5e)

Médée d’Eugène Delacroix.

Médée et Jason, l’amour trahi

Bat vous conte l’histoire de Médée, fille du roi de Colchide, petite-fille d’Hélios le soleil et nièce de la magicienne Circé. Tombée amoureuse de Jason, elle l’aide, grâce à ses pouvoirs magiques, à s’emparer de la Toison d’Or. Médée, épouse non légitime de Jason en Grèce, trahie par celui-ci, décide de sacrifier leurs deux enfants.

Bat vous fait découvrir également les pièces de théâtre magnifiques, écrites par les auteurs anciens Euripide et Sénèque, puis au XVIIe siècle par Pierre Corneille, inspirées de ce sujet mythologique.

 

Prix du petit-déjeuner seul : 20 € par personne


11h00 à 12h00 : Promenade dans le Jardin du Luxembourg (Paris 6e)

Anne Marie Louise d'Orléans

Anne-Marie Louise d’Orléans, Jardin du Luxembourg. ©LeRat/Soracha

La Grande Mademoiselle et Lauzun, l’amour aveugle

Bat vous conte comment à 43 ans, Anne-Marie Louise d’Orléans, cousine du roi Louis XIV, tombe follement amoureuse d’Antonin Nompart de Caumont, comte de Lauzun, de six ans son cadet, dont La Bruyère a dit : « On ne rêve point comme il a vécu ».
Ayant appris la nouvelle de leur mariage, la Marquise de Sévigné écrit à sa fille le 15 décembre 1670 :
« Je m’en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe, la plus singulière, la plus extraordinaire, la plus incroyable, la plus imprévue, la plus grande, la plus petite, la plus rare, la plus commune, la plus éclatante, la plus secrète jusqu’à aujourd’hui, la plus brillante, la plus digne d’envie … »

 

Prix de la promenade seule : 15 € par personne


14h00 à 15h00: Promenade dans le Cimetière du Père-Lachaise (Paris 20e)

Mausolée Héloise et Abélard

Mausolée d’Héloïse et d’Abélard. Cimetière du Père-Lachaise. ©Le Rat/ Soracha.

Héloïse et Abélard, l’amour mythique

Bat vous conte comment Abélard entend parler de la jeune et jolie Héloïse, nièce du chanoine Fulbert, s’installe comme professeur de philosophie et de théologie chez ce dernier et entreprend de séduire la jeune femme. « Si quelque chose de nouveau pouvait être inventé dans l’Amour, nous l’ajoutions » écrit plus tard Abélard. Joliment commencée, l’histoire d’amour se termine de manière tragique. Héloïse prend le voile sur ordre d’Abélard, devient abbesse à Argenteuil, puis abbesse au Paraclet. Vingt ans plus tard, Héloïse écrit des lettres émouvantes à Abélard où l’amour affleure toujours…

Bat vous plonge aussi dans l’histoire de la chapelle néogothique qui abrite leurs sépultures, construite au début du XIXe siècle dans le cimetière du Père-Lachaise.

 

Prix de la promenade seule : 15 € par personne


15h30 à 16h30: Promenade dans le Cimetière du Père-Lachaise (Paris 20e)

Liszt et Marie d'Agoult

La matinée chez Franz Liszt de Joseph Danhauser (détail).

Marie d’Agoult et Franz Liszt, l’amour passion

Bat vous conte comment Marie d’Agoult et Franz Liszt se rencontrent pour la première fois fin 1832 chez la Comtesse Le Vayer. Trois ans plus tard, Marie et Franz cèdent à la passion : “Éperdue, défaillante, je sentis que toute ma volonté m’abandonnait. Un voile s’abaissait sur mes paupières. Franz n’entendait plus mes paroles entrecoupées. Se répondant à lui-même : « Où allons-nous ? s’écria-t-il, que m’importe ! Si nous sommes heureux, ou malheureux, qu’en sais-je ? Ce que je sais, c’est qu’il est trop tard pour vouloir autre chose, c’est que je vous aime, c’est que je romps vos liens, c’est que dans la vie ou dans la mort, nous sommes unis à jamais …”. (Mémoires de la Comtesse d’Agoult, Mercure de France, p. 357).

 

Prix de la promenade seule : 15 € par personne


20h00 à 22h00: “Salon culturel” (Paris 5e)

Madame de la Sablière

Madame de la Sablière par Pierre Mignard

Jean de La Fontaine et les femmes

Autour de quelques grignotages salées et sucrées, Bat vous conte comment La Fontaine a presque toute sa vie soupiré pour une femme. Épousée à 15 ans, Marie Héricart apportait une dot qui devait permettre aux jeunes époux de vivre sans souci d’argent. “Deux ans de paradis s’étant passés ainsi/ l’enfer des enfers vint ensuite.” L’une vit à Château-Thierry, l’autre dès que possible à Paris. “Que faire? Mon destin est tel qu’il faut que j’aime”. Douceur, volupté, renouveau de l’amour. La Fontaine va d’aventure en aventure. “Que doit faire un mari quand on aime sa femme? Rien”.

Femmes ne sont toutes reconnaissante.
A cela près, ce sont choses charmantes…
Pour celles-ci, quand elles sont aimantes,
J’ai les desseins du monde les meilleurs.

 

Prix du “salon culturel” seul : 30 € par personne

Détails

Date :
14 février 2021

Les_passe-temps_de_Soracha