post

Une pièce de théâtre : Bajazet de Racine

La pièce Bajazet de Jean Racine est présentée en alternance au Théâtre du Vieux Colombier jusqu’au 7 mai 2017

Bajazet-de-Racine

Bat la Sorcière, Pompona la Chatte et moi sommes allés hier soir au Théâtre du Vieux Colombier assister à la représentation de Bajazet.

La première représentation a vraisemblablement eu lieu le 5 janvier 1672 à l’hôtel de Bourgogne. La Champmeslé jouait Atalide et non Roxane ; le succès fut éclatant. En 1698, ce fut la première « comédie sérieuse » vue à Versailles par la duchesse de Bourgogne.

Faisons court. Quand la pièce commence, voilà plusieurs mois que le Sultan Amurat est parti assiéger Babylone. Il a confié le pouvoir à sa favorite Roxane et a ordonné la mort de son frère Bajazet, enfermé depuis toujours au sérail. Le vizir Acomat complote pour prendre le pouvoir, Roxane aime Bajazet qui n’aime pas la sultane car il aime en secret Atalide, amour réciproque. Vous l’avez compris : la tragédie est en place. Deux heures plus tard, tout ce petit monde est mort, sauf le vizir qui s’enfuit alors qu’Amurat est sur le retour.

« C’est comme un bal masqué. Le monde des Liaisons dangereuses. Ces gens-là ne sont occupés que d’eux-mêmes. Ils se font des plaies horribles, se disent des choses tendres, de tout près, avec élégance, en alexandrins. L’alexandrin ici n’est pas une gêne. Il est l’instrument même de la cruauté » (Antoine Vitez, Le théâtre des idées, Gallimard, extrait).

Je vous en livre un petit exemple de ce cher Acomat – joué par un Denis Podalydès excellent -: « Ne tardons plus, marchons ; et, s’il faut que je meure, / mourons ; moi, cher Osmin, comme un vizir ; et toi / comme le favori d’un homme tel que moi ».

Pour le reste, la scène est plongée dans un clair-obscur propice à l’assoupissement. Bajazet est l’une des pièces les moins jouées de Racine et je comprends pourquoi. Mais bien évidemment, Bat et Pompona ne partagent pas cette opinion. Bat est toujours sensible à ces héroïnes raciniennes, tantôt sujettes à une prompte vengeance si elles sont rejetées, tantôt désespérées de voir leur amant condamné et mis à mort par leurs rivales.

Quant à Pompona, elle adore ces histoires d’amour impossibles, ces déchirements inutiles qui la comblent de bonheur, le temps d’une représentation théâtrale. Et elle a apprécié le jeu de Clotilde de Bayser dans le rôle de Roxane.

Informations pratiques sur le site de la Comédie française.

post

Une exposition : “Valentin de Boulogne” au Musée du Louvre

L’exposition “Valentin de Boulogne – réinventer Caravage” est présentée au Musée du Louvre jusqu’au 22 mai 2017

Valentin de Boulogne, David et Goliath, vers 1615-1616, Huile sur toile, 99×134 cm, Museo Thyssen-Bornemisza, Madrid © Museo Thyssen-Bornemisza, Madrid

Le Rat, Pompona et moi sommes allés voir les expositions “Valentin de Boulogne” et “Vermeer” au Musée du Louvre.

Valentin de Boulogne est né à Coulommiers en 1591 et mort à Rome en 1632, à l’âge de 41 ans. Il arrive à Rome dans les années 1610-1620 où il fait toute sa carrière. Plutôt que de s’inscrire à l’Académie de Saint Luc, il choisit un mode de vie assez similaire à celui de Caravage et s’associe à la confrérie des peintres du nord, les « Bentvueghels » (« oiseaux de bande »),  joyeux lurons fréquentant les tavernes. Le personnage a donc beaucoup plus au Rat qui l’a trouvé très sympathique. Cela vous étonne ?

Read More

post

Une exposition : “Des Grands Moghols aux Maharajahs”

Joyaux de la collection Al Thani – Exposition présentée au Grand Palais jusqu’au 5 juin 2017

 

Affiche de l’exposition. © Rmn-Grand Palais, Paris, 2017.

Bat la Sorcière, Le Rat et moi sommes allés voir l’exposition « Des Grands Moghols aux Maharajahs. Joyaux de la collection Al Thani », présentée au Grand Palais.

Zahir ud-din Babur, descendant de Timur (Tamerlan) et de Gengis Khan, est un conquérant originaire d’Asie centrale. Vainqueur des sultans de la dynastie des Lodi en 1526, il s’installe en Inde où il fonde l’empire Moghol. La richesse du trésor s’accroit progressivement avec les empereurs moghols successifs et émerveille les visiteurs européens de passage : parures opulentes, multiples joyaux, qualité des pierres précieuses constituent un somptueux ensemble de gemmes précieux, patrimoine dynastique qui se transmet de père en fils.

Read More

post

Un film : “La mort de Louis XIV” d’Albert Serra

Nous avions vu au cinéma en novembre dernier le film « La Mort de Louis XIV » d’Albert Serra. Extraordinaire ! Jean-Pierre Léaud nous donne à voir la « bonne mort » de Louis XIV. Le film vient de sortir en DVD et nous vous en recommandons l’achat.                          « D’emblée, je veux dire qu’il faut foncer voir ce film ventre à terre parce qu’il va devenir culte ! Il n’y a rien d’autre à dire. Ventre à terre » (J.-P. Léaud, Interview Paris-Match, du 5/11/2016).

Bat et Le Rat ont suggéré que je vous fasse une chronique historique, jugée plus utile pour suivre le film. Agréable lecture.

Rappel historique. – Le XVIIe siècle a mis en scène la mort : mourir devient un art. Les manuels de piété expliquent technique et méthode pour « apprendre à mourir ». Le mourant doit respecter trois obligations : mettre ses affaires en ordre par son testament, recevoir avec dévotion les derniers sacrements, résister aux dernières tentations. Plus que leurs sujets, les rois doivent être impérativement des exemples de « bonne mort » : la chronique de leur mort, rapportée et transmise à la postérité, doit rendre compte de l’héroïcité du comportement royal face à la mort. Trois vertus sont particulièrement mises en avant : la souffrance, la piété et le souci des devoirs de l’État.

Read More

post

Une Exposition : “Nourrir au front”

L’exposition “Nourrir au Front” sera présentée du 25 avril au 2 mai 2017 à la Mairie du 5e arrondissement à Paris.

Nous avions vu et apprécié cette exposition passionnante, conçue et réalisée par Nicolas-Jean Bréhon, lorsqu’elle était présentée au Centre de Documentation de l’École Militaire en janvier.

En lisant les lettres des poilus, échangées avec leurs familles durant la première guerre mondiale, M. Bréhon a constaté l’importance de la nourriture durant les quatre années de guerre. Des difficultés du ravitaillement à l’alimentation du soldat, de l’abondance à la pénurie de nourriture, en passant par la joie de recevoir des colis et les repas de l’arrière, nous découvrons en images ce sujet essentiel.

Read More

post

Une pièce de théâtre : Le Petit-Maître corrigé de Marivaux

Le Petit-Maître corrigé de Marivaux est présenté en alternance

à la Comédie-Française jusqu’au 24 avril 2017

Comédie-Française

Dans la salle de la Comédie-Française. © Soracha

Nous avons beaucoup aimé ! Courez-y !

Créé à la Comédie-Française en 1734, Le Petit Maître-Corrigé a été représenté les 6 et 7 novembre, puis retiré de l’affiche. Le 3 décembre 2016, 282 ans plus tard, les spectateurs ont assisté à la troisième représentation de la pièce !

Une pièce presque inédite. Quel paradoxe ! Marivaux est l’auteur du XVIIIe siècle le plus joué au théâtre.

La pièce présente une galerie variée de personnages féminins, de la mère  – souvent peu représentée  chez Marivaux – à la jeune promise en passant par l’ancienne amante et la servante. C’est évidemment ce qui a le plus plu à Bat, comme vous pouvez vous en douter.

Read More

post

Les Avis du Trio – “Fêtes et divertissements à la Cour”

alexandre_et_thalestris_

Alexandre et Thalestris. Ou le Pompeux Carrousel des galantes amazones des quatre parties du monde Donné à Versailles dans la cour d’Honneur de la Grande Écurie, les 28 et 29 mai 1686 Attribué à Jean-Baptiste Martin l’Aîné 1686 ? Château de Versailles © RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Philipp Bernard

“Fêtes et divertissements à la Cour” – Château de Versailles.

Exposition présentée jusqu’au 26 mars 2017.

Pour qui est familier du Grand Siècle, l’exposition est extraordinaire.

Nous avons donc adoré les neuf salles qui retracent la vie de cour du XVIIe siècle, mais aussi du XVIIIe siècle (de Louis XIV à Marie-Antoinette),  autour des thèmes suivants :

Read More

post

Les Avis du Trio – “Nourrir au front”

bnadeau_annonce

“Nourrir au front” –  Centre de Documentation de l’Ecole Militaire

Exposition présentée jusqu’au 27 janvier 2017. 

Nous vous recommandons cette exposition passionnante, conçue et réalisée par Nicolas-Jean Bréhon.

En lisant les lettres des poilus, échangées avec leurs familles durant la première guerre mondiale, M. Bréhon a constaté l’importance de la nourriture durant les quatre années de guerre. Des difficultés du ravitaillement à l’alimentation du soldat, de l’abondance à la pénurie de nourriture, en passant par la joie de recevoir des colis et les repas de l’arrière, nous découvrons en images ce sujet essentiel.

Read More

post

Les Avis du Trio – “Studios Walt Disney”

“L’art des studios d’animation Walt Disney – Le mouvement par nature” – Musée Art Ludique.

L’exposition est présentée jusqu’au 5 mars 2017.

Walt Disney est né le 5 décembre 1901 et mort le 15 décembre 1966. Voici 50 ans aujourd’hui. Nous vous suggérons  la visite de l’exposition sur l’art des studios d’animation Disney qui se tient actuellement au Musée Art Ludique, ouverte en nocturne jusqu’à 22 heures le jeudi.

Read More