post

A la recherche d’Eugène Delacroix.

En hommage à Eugène Delacroix né le 26 avril 1898, Bat, Le Rat et Pompona sont partis sur les traces du peintre à travers Paris.

Eugène Delacroix, Autoportrait au gilet vert. Musée du Louvre © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Urtado

Première étape : le Musée du Louvre. L’Exposition présentée jusqu’au 23 juillet 2018 « invite le public à faire connaissance avec une personnalité attachante, éprise de gloire et acharnée de travail, curieuse, critique et cultivée, virtuose de l’écriture autant que de la peinture et du dessin. » (dossier de presse)

Dans la foulée : ne manquez pas le parcours dans les salles du Musée du Louvre. Rendez-vous à la Galerie d’Apollon : levez le nez pour admirer Apollon vainqueur du serpent Python. Poursuivez votre visite, au 1er étage salle Mollien dans l’Aile Denon, pour contempler les deux grandes toiles de Delacroix La Mort de Sardanapale, La Prise de Constantinople ainsi que Le Christ au jardin des Oliviers habituellement exposé dans le transept de l’église Saint-Paul-Saint-Louis (4e). Terminez par le 2e étage de l’Aile Sully avec La Bataille de Poitiers, le Portrait de Chopin et l’une des versions ultérieures de Médée furieuse.

Deuxième étape : le Musée Delacroix (Paris 6e). Le Musée présente l’exposition « Une lutte moderne. De Delacroix à nos jours » dédiée aux peintures de la Chapelle des Saints-Anges à Saint Sulpice – La Lutte de Jacob avec l’ange, Héliodore chassé du temple, Saint Michel terrassant le démon -. Elle réunit également plusieurs des créations que l’œuvre de Delacroix a inspirées aux artistes des XIXe et XXe siècles.

Troisième étape : un repos bien mérité. Lisez la Critique de Soracha.

Quatrième étape : Avant de repartir battre le pavé parisien, lisez la Gazette de Soracha n°4. Découvrez l’amitié profonde et la grande admiration que lui portait son amie George Sand.

Monument Eugène Delacroix ©Le Rat de Soracha

Cinquième étape : allez, nez au vent ! Promenez-vous – dans le Jardin du Luxembourg (Paris 6e) à la recherche du Monument à Delacroix et de la statue de sa grande amie George Sand. Vous préférez vous laisser guider? Le Rat et Pompona vous proposent diverses promenades pour petits et grands.

Terminez cet hommage printanier au Cimetière du Père-Lachaise pour vous recueillir sur la tombe de l’artiste. Et découvrez les autres amis de George Sand enterrés dans ce cimetière au cours d’une promenade tonique avec Bat la sorcière philosophe.

 

 

 

Tombe Eugène Delacroix, cimetière du Père Lachaise ©Le Rat de Soracha

Avenue Eugène Delacroix, cimetière du Père Lachaise ©Le Rat de Soracha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *