post

Les médecins

Les médecins. J.-B. Oudry. Source: gallica.bnf.fr/BnF


 
 

Le médecin Tant-pis allait voir un malade,

Que visitait aussi son confrère Tant-mieux
Ce dernier espérait, quoique son camarade
Soutint que le gisant irait voir ses aïeux.

Tous deux s’étant trouvés différents pour la cure,

Leur malade paya le tribut à Nature,
Après qu’en ses conseils Tant-pis eut été cure.

Ils triomphaient encor sur cette maladie.

L’un disait : “Il est mort, je l’avais bien prévu.
S’il m’eût cru, disait l’autre, il serait plein de vie.”
 
 
 
 
 

Jean de La Fontaine Livre V, fable 12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *